Nos réalisations

ÉTUDES
Etude d’insertion de sillons frets et voyageurs supplémentaires sur l’axe Nîmes-Perpignan – SA2020
  • Donneur d'ordre:
  • Date:
    2019-2020
  • Durée:
    2 mois

Suite à la volonté de l’Etat espagnol d’augmenter la volumétrie des trains sur le corridor franco-espagnol, la commissaire européenne en charge du sujet souhaite obtenir un éclairage sur la possibilité d’ajouter des trains frets et voyageurs supplémentaires sur l’axe Nîmes-Perpignan. L’objectif principal de l’étude est donc d’étudier la faisabilité d’insérer des sillons frets et TAGV transfrontaliers supplémentaires sur l’axe Nîmes-Perpignan. Ces insertions sont effectuées au sein d’un plan de transport représentatif du SA2020.

Dans un 1er temps, nous avons procédé à différentes extractions issues d’E-HOUAT afin de sélectionner le plan de transport le plus représentatif du SA2020 (avec le moins de perturbations possibles). Par la suite, nous avons modélisé finement chaque sillon de ce plan de transport sélectionné. Celui-ci est considéré comme le plan de transport de référence et intègre 10 sillons TAGV transfrontaliers (5 aller-retours) et 74 sillons frets circulant sur l’axe Nîmes-Perpignan. Dans un 2ème temps, nous avons procédé à l’insertion des sillons supplémentaires correspondant à l’horizon long terme au sein du plan de transport de référence, afin d’aboutir à un plan de transport « projet ». Pour les sillons TAGV transfrontaliers, nous avons réussi à insérer les 2 aller-retours qui correspondaient à la volumétrie cible. Concernant les sillons frets, nous avons également atteint la volumétrie cible qui était de 23 sillons (tous sens confondus) et continuer l’insertion jusqu’à saturation du plan de transport, pour aboutir à un total de 37 sillons frets supplémentaires insérés. Le bilan des insertions permet d’affirmer que les objectifs d’augmentation de sillons à l’horizon long terme sur l’axe Nîmes-Perpignan sont tout à fait atteignables au regard de la capacité actuelle de ligne.

Pour ce faire, les contraintes suivantes devaient être respectées :

  • La marche des trains du plan de transport de référence ne devait pas être modifiée,
  • Les sillons supplémentaires devaient être tracés sans conflits de signalisation tout en respectant les normes de tracé en vigueur sur l’axe et en conservant une marge de régularité minimale,
  • Les sillons supplémentaires ne devraient pas être tracés entre 1h et 4h du matin afin de respecter une plage de maintenance de nuit.


Contexte

prestation réalisée

vous avez un projet ou vous souhaitez plus d’information ?
foooooterxxx