Nos réalisations

ÉTUDES
Etude de faisabilité de la gare de Téhéran
  • Donneur d'ordre:
  • Date:
  • Durée:
    3 ans


Contexte

Avec l’arrivée de la ligne à Grande Vitesse Téhéran – Qom – Ispahan, les chemins de fer iraniens souhaitent revoir complétement l’organisation de la gare de Téhéran au niveau de l’organisation du faisceau ferroviaire, de la gare en elle-même ainsi que du quartier autour de la gare. Ils ont donc confié au groupement AREP – Rail Concept les études de faisabilité de la gare. AREP est en charge des problématiques urbaines, architecturales et des circulations piétonnes sur l’ensemble du site tandis que Rail Concept en en charge de l’ensemble des études ferroviaires y compris les problématiques de remisage et maintenance du matériel roulant. L’objectif des études est de définir un schéma cible à l’horizon 2050 intégrant la mise en place d’un réseau régional performant et de proposer des phasages de ce schéma cible aux horizons 2030 et 2040 afin notamment d’être en mesure d’accueillir le trafic à grande vitesse à court terme.

prestation réalisée

Rail Concept a réalisé dans un premier temps un diagnostic détaillé de la situation actuelle basé sur des entretiens avec l’ensemble des acteurs ferroviaires et une analyse fine du fonctionnement de la gare. Nous avons ensuite défini les schémas de desserte des trains péri-urbains, régionaux et grandes lignes avec notamment la mise en place de deux lignes de RER entre Téhéran et les principales agglomérations situées à proximité. Une analyse fonctionnelle du site a été réalisée afin de proposer différents scénarios d’ajustement du plan de voie de la gare à l’horizon 2050. La problématique spécifique du remisage des rames tractées et automotrices a été traitée. En particulier le fait de remodeler entièrement le plan de gare a été mis à profit pour repenser l’organisation de la maintenance du matériel roulant et sa répartition entre les différents sites de Téhéran. Une analyse multicritère a permis de retenir le scénario le plus pertinent. Ce dernier a ensuite été optimisé en termes d’insertion et de tracé afin de minimiser son impact sur les infrastructures existantes. Le plan transport proposé à l’horizon 2050 a été modélisé afin de s’assurer de la robustesse de la solution proposée, via notamment l’analyse des marges à voie libre.

vous avez un projet ou vous souhaitez plus d’information ?
foooooterxxx